Goussainville_fr

Vieux-Pays

  • Altitude — 58 m - 84 m
  • Surface — 38 hectares
  • Date — septembre 2017 - septembre 2019
  • Statut — étude urbaine et paysagère, livrée
  • Maîtrise d'ouvrage — Comité d’agglomération Roissy Pays de France (CARPF), Ville de Goussainville
  • Maîtrise d'oeuvre — Altitude 35 - Hyacinthe s’imagine, architecte mandataire - Le sens de la Ville - Topoï - La manufacture coopérative
Implanté sur un site de confluence à la rencontre du ru de Bouqueval et du Croult, le Vieux Pays de Goussainville a perdu son rapport historique à l’eau. La réalisation d’un bassin de stockage après-guerre a coïncidé avec l’arrivée d’une nouvelle route départementale et l’enfouissement de la rivière. Une approche par la géographie permet de déceler le potentiel d’articulation de la vallée dans un territoire enclavé par les infrastructures routières et ferroviaires. A l’échelle urbaine, la structure en peigne du village vient s’arrimer sur le cours d’eau réouvert. En fonction des opportunités foncières, le Croult se dilate pour augmenter les capacités de rétention et contrôler les épisodes de montée des eaux. Le lit majeur de la rivière accueille une série de bassins (plutôt qu’un grand bassin de stockage prévu initialement) et des usages récréatifs enrichissent ce projet d’ingénierie. En dehors des périodes de crues, les zone d’expansion dégagent de vastes prairies humides au potentiel écologique et paysager important. De nouveaux cheminements deviennent le lieu d’observation privilégié des richesses du milieu hygrophile (peupliers, saules, aulnes, phragmites, ajoncs etc.). à l’échelle territoriale, l’ouverture du Croult est l’occasion de valoriser le potentiel écologique et paysager de la vallée et de déployer une promenade longitudinale qui désenclave les quartiers. La rive devient l’interface entre des usages urbains en balcon sur le lit inondable et la ripisylve du Croult.