Rochefort_fr

berges de la Charente

europan projet lauréat

  • Altitude — 22 m - 34 m
  • Surface — 100 000 hectares
  • Date — juin 2019 - décembre 2019
  • Statut — lauréat concours europan 15
  • Maîtrise d'ouvrage — Europan France, Ville de Rochefort, Communauté d’Agglomération Rochefort Océan, Région Nouvelle-Aquitaine, Stelia aérospace
  • Maîtrise d'oeuvre — Altitude 35
La fonte des glaciers et la dilatation de l’océan entrainent une élévation du niveau de la mer et modifient la physionomie de l’estuaire de la Charente, du trait de côte et de la ville de Rochefort. Depuis le Moyen-Age, l’homme a dressé des digues, drainé les terres humides pour assainir et étendre les surfaces cultivables et habitables. Il s’agit à présent d’organiser un repli stratégique en redonnant à l’eau toute sa place. Les espaces conquis par l’eau, dessinent une nouvelle carte territoriale, atténuent le risque de submersion marine et participent au maintien des implantations humaines sur les points hauts. Plus visible, l’eau redevient un élément central de l’étendue du paysage. Le corpus des sciences naturelles est sollicité pour esquisser une méthodologie d’action et répondre à la nouvelle donne climatique et écologique. Dans la lignée des travaux de Paul Duvigneaud, trois postulats permettent d’engager ce travail sur le métabolisme du territoire : (i) faciliter les services réciproques entre l’homme et les milieux naturels,  (ii) invoquer des échelles simultanées dans l’espace et dans le temps, (iii) ajuster le projet au fil du temps par l’observation et l’expérimentation.