Ile-de-France_fr

Biennale d'architecture et de paysage

  • Altitude — 0 m - 140 m
  • Surface — ND
  • Date — mai 2019 - juillet 2019
  • Statut — exposition
  • Maîtrise d'ouvrage — région île-de-France
  • Maîtrise d'oeuvre — Altitude 35 - UR, architecte mandataire - Peaks - ZEFCO - Antoine Espinasseau - Marie Casaban et Julien Clapadère

Sas de la métropole, la deuxième couronne parisienne est un territoire servant. Entre impératifs de développement et nécessaire planification, les marges franciliennes sont le théâtre de frictions et la résultante d’intérêts contradictoires. La construction de cet espace relève de la juxtaposition et échappe aux classifications. A la fois lieu habité, sol vivrier et espace de la logistique, il interroge sur les finalités des politiques urbaines comme sur la méthode de projet. Au moment où la construction du métro du Grand-Paris va décupler l’attractivité de ces territoires, quelles stratégies mettre en oeuvre pour préserver les qualités d’ouverture de ces espaces hybrides aux franges de la métropole ? 

Le système d’alliances proposé à l’occasion de la première biennale d’architecture et de paysage d’île-de-France vise à nouer des relations d’interdépendance et de réciprocité pour conforter et structurer ce paysage métropolitain. Il s’agit de mettre en place une tactique opportuniste qui s’appuie sur les mécanismes de fabrication — ou plus exactement de maintien — de ces espaces ouverts. Plus qu’un plan masse à l’échelle de la métropole indiquant là où les espaces ouverts devraient être, la stratégie des alliances identifie des situations potentielles de projet. Les nuisances acoustiques, la pollution, le risque d’inondation et les faisceaux d’infrastructure sont les freins les plus efficaces à l’imperméabilisation des sols. C’est donc mécaniquement sur les marges des aéroports, le long des autoroutes et des lignes haute tension, dans le lit inondable de la Seine et de ses affluents, dans les gravières et les carrières de gypse que le regard est porté.

Photographie © Victor Bellot
Photographie © Victor Bellot
Photographie © Victor Bellot
Photographie © Victor Bellot